La fondatrice

Vanessa Brouillet

Fondatrice de l’école, Formatrice, Facilitatrice en Intelligence Collective

Après avoir assailli le prêtre du village de ses questions existentielles dans la prime enfance, Vanessa découvre avec plénitude la méditation vers l’âge de 12 ans grâce à une tante fraîchement rentrée des Etats-Unis et ouverte aux expériences de l’invisible.
Elle pratique, adolescente, assidûment le Qi-Gong puis s’engage, dans le cadre de ses études en Sciences Politiques, dans une travail de recherche sur le développement des médecines parallèles en France et la question de la santé en anthropologie sociale (sous la direction de Bruno Etienne).

C’est en 2000, alors qu’elle vit à Sydney qu’elle découvre l’ashtanga yoga.
Dès les premiers instants c’est la sensation d’être « rentrée à la maison », et alors qu’elle explore ensuite toute la vastitude des expériences du yoga de part le monde, cette pratique reste la sienne au quotidien depuis lors.
En 2003, de retour à Marseille, elle crée un groupe de pratiquants libre et gratuit afin de pouvoir inviter des enseignants et continuer son cheminement qui se professionnalise avec l’entrée dans la première promotion de l‘école de formation « les Ailes du Yoga » aux côtés d’Annick Goueslain et Caroline Boulinguez. Ce groupe ne cesse de grossir et devient rapidement une véritable école, YAMA, à laquelle elle choisit de se consacrer en 2007 en abandonnant son travail dans la production de films documentaires.

Avec le développement de l’école elle entreprend d’autres formations, notamment en PNL, pour développer sa capacité à mettre en mots et en action les principes philosophiques du yoga. L’objectif est d’installer une véritable équipe pédagogique stable et créatrice au sein de l’école.
C’est sa rencontre avec l’Intelligence Collective en 2015 qui crée le tournant déterminant lui permettant d’expérimenter pas à pas d’autres modes vivants d’être ensemble. Ceux ci s’exercent aujourd’hui à la fois pour la gouvernance de l’école mais aussi dans la création de nouveaux modes de transmission dans le cadre des formations. Cette évolution l’amène à créer une nouvelle société AYAM, plus vaste, destinée à former des enseignants de yoga et à développer d’autres modes de collaboration avec la société civile pour venir participer concrètement à la construction du monde de demain.